Aller au contenu principal

Et le casque VR ?

Et le casque VR ?

 

La réalité virtuelle et l'immersion à 360° ont fait des progrès considérables. Les casques à immersion VR (Virtual Reality) offrent des sensations extraordinaires. L'effet sensationnel est si intense qu'il est plus stimulant qu'apaisant. Il a été constaté des augmentations du rythme cardiaque chez des patients expérimentant un casque VR, tant la découverte était stupéfiante. La vision à 360° peut parfois déclencher des vertiges ou des sensations d'enfermement oppressantes.

Cet équipement ouvre des possibilités formidables pour des activités stimulantes et ludiques (qui ne sont pas incompatibles avec le milieu hospitalier) ou didactiques (visualisation 3D du corps humain pour mieux comprendre une opération ou une pathologie)

L'objectif d'IVR SYSTEMS étant l'apaisement, la relaxation et l'acclimatation à l'environnement hospitalier, nous sommes convaincus que la projection d'une image est plus adaptée que son visionnage à l'intérieur d'un casque-écran.

La projection d'image au plafond est :
Non intrusive : le dispositif n'exige aucun contact avec le patient. Certains patients, selon leur âge ou leur pathologie, peuvent ne pas supporter ou se montrer réticents au port d'un objet sur le visage qui enserre la tête.
Antiseptique : pas de contact avec la peau. La surface du caisson mobile est compatible avec les solutions hydro-alcooliques (SHA)
L'accès de l'IVR aux Unités de Soins Intensifs (USI) n'est cependant pas envisageable.
Conviviale : Le patient n'est pas seul à profiter des images de l'IVR. Dans le cas d'une chambre double, cela peut être une occasion d'échanges entre patients. Mais le dialogue peut également s'installer avec les soignants autours des images. Un lien nouveau peut se créer ainsi entre patient et soignant.
Thérapeutique : Les psychologues peuvent s'appuyer sur les souvenirs et émotions évoqués par les images pendant ou après la projection et s'en servir comme matériel thérapeutique. Les praticiens en hypnose ericksonienne peuvent également utiliser la projection pour accompagner des patients qui ont des difficultés à se représenter des images mentales et à lâcher prise pour atteindre un état de conscience modifiée.
Compatible avec les soins : Dans l'hypothèse où l'apaisement et le détournement d'attention (avec ou sans accompagnement par hypnose) produise un effet relaxant ou atténuant la douleur pendant les soins, le soignant garde toujours le contact visuel et verbal avec le patient.
Bénéfique pour tous : De nombreux soignants nous ont fait part de l'effet bénéfique que la projection d'images IVR peut leur apporter même si elle est destinée au patient. Les couleurs, les sons, modifient l'environnement hospitalier le temps d'une projection (entre 10 et 50 minutes) et l'effet apaisant peut-être capté lors du passage dans la chambre ou devant sa porte ouverte.
Intégrée à l'environnement : Des études sur l'influence des modifications de l'environnement hospitalier par des installations d'aquarium ou d'habillage de murs avec des posters de paysages ont montré leur impact bénéfique sur l'agressivité dans les salles d'attente, le moral des soignants dans les services ou la diminution de demande d'anxiolytiques par les patients. L'IVR fonctionne de la même façon, avec une mobilité et un choix de contenu qui permettent de partager et de personnaliser ce principe.

L'ouverture d'une "fenêtre virtuelle" au plafond se distingue clairement du port d'un casque VR qui, par principe, occulte tout et tous le temps du visionnage.

0 Comments

leave a comment

Et le casque VR ?

Les casque à immersion dans la réalité virtuelle se développent et avec…

Le module IVR

Vue de plus près du module IVR. De quoi est-il fait ? Que contient-il ?

A UNIVERSAL CONTENT

IVR films are accessible to all, regardless of language and cultural…