Aller au contenu principal

FOIRE AUX QUESTIONS

  • Pourquoi un matériel si volumineux ?
  • Qu'est-ce qui me prouve que ça marche ?
  • En Hospitalisation A Domicile, c'est possible ?
La très bonne qualité de l’image et la taille de celle-ci (elle occupe la plus grande partie du plafond) sont essentielles si l’on veut créer l’effet d’immersion visuelle qui sera source de détente, d’apaisement et de relaxation. C’est pourquoi le matériel de projection doit être de très grande qualité et nécessite donc comme élément de base un vidéoprojecteur puissant de grande dimension, équipé d'une lentille à courte focale et diffusant une intensité lumineuse permettant de projeter sans occulter les fenêtres (5000 lumen ANSI). De plus le caractère mobile de l’IVR qui passe très facilement de chambre en chambre requiert un caisson protecteur. Ce caisson mobile doit à la fois intégrer l’ensemble des matériels nécessaires, supporter les contraintes physiques liées aux déplacements très fréquents et préserver le bon fonctionnement dans la durée de matériels électroniques sophistiqués : il lui faut ainsi encaisser les chocs inévitables, évacuer la chaleur générée par la vidéo projection et répondre aux normes de sécurité. D’où sa taille imposante.
Nous avons procédé à de nombreux tests en milieu hospitalier. L’accueil tant des patients alités que des soignants a été au-delà de nos espérances. L’apport de l’IVR est salué par la quasi-totalité de ceux auprès duquel il a été testé. Les effets bénéfiques se traduisent en termes d’apaisement, de détente, de diminution de l’anxiété et du stress, parfois de perception de la douleur. Ces tests sont une première étape très encourageante. Mais il nous faut aller plus loin pour avoir une mesure scientifique et incontestable des effets induits par l’IVR. C’est pourquoi une étude médicale va être prochainement lancée sur près de 200 patients dans plusieurs établissements selon un protocole scientifique rigoureux : elle permettra de mesurer avec précision l’impact de l’IVR sur l’anxiété auprès de patents en première cure de chimiothérapie.
L'unité de projection de l'IVR est mobile. Pour accéder à une hospitalisation à domicile il faut un accès PMR (personne à mobilité réduite), donc pas d'escalier à franchir, et une prise de courant au domicile du patient. Il est tout à fait envisageable qu'une association ou société d'aide à l'hospitalisation à domicile fasse l'acquisition d'un IVR. Pour le transporter, une petite camionnette ou une voiture break suffit.